Qu’est ce qu’une organisation représentant des personnes handicapées

Qu’est ce qu’une organisation représentant des personnes handicapés ?

Définition de l’expression « organisations qui les représentent »

( Extrait de l’observation n°7 du comité des droits des personnes handicapées)

Qu’elle est Participation des personnes handicapées ?

L’association et la participation des personnes handicapées, par l’intermédiaire des « organisations qui les représentent » ou d’organisations de personnes handicapées relèvent tant du paragraphe 3 de l’article 4 que du paragraphe 3 de l’article 33.

  • une mise en œuvre correcte, 
  • les États parties et les parties prenantes concernées définissent les attributions des organisations de personnes handicapées et tiennent compte de leur diversité. 

Qu’elle est l’avis du comité ?

Le Comité considère que les organisations de personnes handicapées devraient avoir pour fondement les principes et les droits consacrés par la Convention, y être foncièrement attachées et s’engager à les respecter pleinement.

  • Ces organisations sont obligatoirement menées, dirigées, et régies par des personnes handicapées.
  • Leurs membres sont en majorité des personnes handicapées.
  • Les organisations de femmes handicapées, d’enfants handicapés et de personnes vivant avec le VIH/sida sont des organisations de personnes handicapées au sens de la Convention.

Qu’elle est la distinction entre les organisations de personnes handicapées et les autres organisations de la société civile ?


Il convient de distinguer les organisations de personnes handicapées des organisations « pour » les personnes handicapées qui offrent des services aux personnes handicapées ou mènent des activités de plaidoyer en leur nom, ce qui, dans la pratique, peut donner lieu à un conflit d’intérêts dans lequel ces organisations font passer leurs propres objectifs avant les droits des personnes handicapées.

Que devraient faire les États parties :

  • Accorder une importance particulière aux opinions des personnes handicapées, par l’intermédiaire des organisations qui les représentent.
  • Renforcer la capacité et l’autonomisation de ces organisations.
  • Veiller à ce que la priorité soit accordée à la détermination de leurs vues dans les processus décisionnels

Il convient d’établir une distinction entre les organisations de personnes handicapées et les autres organisations de la société civile.

L’expression « organisation de la société civile » englobe différents types d’organisations, y compris les organismes et instituts de recherche, les organisations de prestataires de services et d’autres parties prenantes privées.

De quel type relève les organisations de personnes handicapées de la société civile ?

Les organisations de personnes handicapées sont un type particulier d’organisation de la société civile:

Elles peuvent faire partie :

  • d’une organisation générale de la société civile
  • de coalitions.

Celles ci  ne défendent pas nécessairement expressément les droits des personnes handicapées, mais qui peuvent les aider à faire figurer leurs droits parmi les priorités relatives aux droits de l’homme.

Quel est leur rôle ?

En vertu du paragraphe 3 de l’article 33, toutes les organisations de la société civile, y compris les organisations de personnes handicapées, ont un rôle à jouer dans le suivi de l’application de la Convention.

Les États parties devraient donner la priorité aux vues des organisations de personnes handicapées lorsqu’ils examinent les questions relatives aux personnes handicapées.

Quelles obligations devraient avoir les Etats parties ?:

Les Etats parties devraient mettre au point des cadres pour demander aux organisations de la société civile et aux autres parties prenantes de: 

  • consulter les organisations de personnes handicapées,
  • de les associer à leurs travaux ayant trait aux droits consacrés par la Convention et à d’autres questions, telles que la nondiscrimination, la paix et les droits environnementaux