SCOLARITE ET HANDICAP LE REGARD DES AUTRES


EDUCATION / vendredi, juillet 14th, 2017

 HANDICAP LE REGARD DES AUTRES PENDANT LA SCOLARITE

AUTISME Selon la classification internationale des maladies de l’OMS (CIM 10), l’autisme est un trouble envahissant du développement qui affecte les fonctions cérébrales. Il n’est plus considéré comme une affection psychologique ni comme une maladie psychiatrique

ATTENTION : Il est à noter que les sujets incérer n’ont que le but d’apporter une information qui ouvrira un débat de réflexions lié à ces sujets. Pour partie, ces informations sont extraites de sites web existant..

Différentes terminologies sont utilisées :

Autisme, Trouble autistique, spectre autistique, TED (Troubles envahissants du développement), TSA (Troubles du Spectre Autistique) et ASD (Autism Spectre Disorders)

L’autisme est un trouble sévère et précoce du développement de l’enfant apparaissant avant l’âge de 3 ans. Il est caractérisé par un isolement, une perturbation des interactions sociales, des troubles du langage, de la communication non verbale et des activités stéréotypées avec restriction des intérêts.

Trois éléments cumulatifs caractérisent ainsi l’autisme :

  • un trouble de la communication, une perturbation des relations sociales et des troubles du comportement. (source site web vaincre l’autisme)

Les autistes peuvent suivre une scolarité dite normale, ils progressent et assimilent l’enseignement à leur rythme.

L’école publique peut accueillir les enfants autistes si et seulement si un enseignant spécialisés sur l’handicap et accompagné d’avs figure parmi l’effectif de l’école.

La scolarisation en école publique dépend aussi de la gravité dont est atteint l’enfant. En fonction de sa gravité l’enfant ne pourra être que scolarisé en Institut médicalisé pour enfants (IME)

La situation actuelle est dramatique et insupportable l’Etat est défaillant pour la scolarisation des enfants. Que se soit en milieu scolaire public ou en IME, l’absence de personnels de l’éducation nationale spécialisés et d’AVS est notoire. Cela nous conduit aujourd’hui à la situation où à peu près 20000 enfants autistes ne sont pas scolarisés car sur liste d’attente et 40000 autres se trouvent sans solutions.

Les IME prévus pour les enfants, hébergent aujourd’hui des adultes accueillis auparavant lorsqu’il n’étaient encore que des enfants. Tout comme les enfants, les adultes n’ont eux aussi que très peu de structures pour les accueillir type (ESAT).

De ce fait les adultes bloquent l’accès aux autres enfants qui se retrouvent alors sur listes d’attente. Concernant les infrastructures, notamment les IME certains de ces instituts pourraient accueillir dans des structures construites un nombre d’enfants. Faute d’enseignants, ces structures sont en attente! Cette situation à conduit de nombreux parents à devoir cesser leur travail pour s’occuper de leur enfant.

Certains scolarisent leurs enfants en Belgique !

De nombreuses familles se trouvent aujourd’hui en difficulté financière. Les aides perçues ne suffisent pas à couvrir les soins et examens médicaux et autres besoins. Le couple quand il existe doit faire avec un seul salaire.

Le responsable l’Etat par sa défaillance. Le coupable, la destination du budget handicap qui sert de variable d’ajustement.

Le 4ème  plan autisme en préparation est une suite notamment au 3ème plan  dont les effets ont été très insuffisants.
Dans ce 4ème plan, outre le transfert des enfants en Belgique qu’il faut cesser au plus vite, il sera important d’évoquer les nouveaux métiers et nouvelles approches liées à la méthode ABA, la méthode PECS et Mackaton .

Ces méthodes basées sur l analyse du comportement de l’enfant autiste, et les moyens de communications (pour les non verbaux) ne sont pas encore largement utilisés dans les IME et autres écoles spécialisées.

A contrario, on assiste a de nouveaux métiers, celui d’éducateur ou d’éducatrice  en libéral autour des méthodes ABA  et Pecs, mais aussi celui de psychologue spécialisé .

Le problème de ces nouveaux métiers, c’est le cout de la prise en charge qui est faite le plus souvent par les parents en individuel ( 35 euros/h minimum charges comprises en  CESU ).

Il convient donc d’intégrer ces professionnels dans les instituts et de mieux indemniser leurs prises en charge. Par ailleurs, nous pouvons voir de nouveaux métiers se constituer autour du développement de nouvelles technologies destinées aux personnes en situation d’ handicap, mais surtout axée sur l’autisme (robot, application de communication)

Ces nouvelles technologies doivent être  encouragées .

 

 

LE NANISME

Un handicap peu connu.

Le nanisme est une anomalie congénitale imputable à différentes causes (voir la page Les causes dans la rubrique Nanisme). Il résulte de différentes maladies osseuses telles que l’achondroplasie, l’ostéogénèse imparfaite et le syndrome de Morquio pour ne mentionner que les plus connues.

On recense environ 500 formes de nanisme à travers le monde, dont une centaine est représentée au Québec.

Les maladies causant le nanisme entrainent des complications médicales qui se traduisent par des limitations fonctionnelles, des handicaps plus ou moins sévères.

La caractéristique universelle de toutes les formes de nanisme reste un retard significatif de croissance entrainant une taille nettement inférieure à la moyenne (généralement moins de 1m42 à l’âge adulte).

On observe deux formes de nanisme :

  • disproportionnée : la maladie (achondroplasie, pseudo-achondroplasie, syndrome de Morquio, dyschondrostéose, etc.) affecte les os longs comme ceux des bras et des jambes alors que le tronc n’est pas atteint. Le corps a donc une allure tassée, non proportionnée dû à une insuffisance rénale, la dysplasie spondylo-épiphysaire,
  • le nanisme intra-utérin, l’insuffisance hypophysaire, etc., le retard de croissance affecte le tronc et les membres de façon uniforme. L’ensemble du corps est donc proportionnellement petit.

La transmission des maladies causant le nanisme peut être d’ordre héréditaire (voir la page Génétique) mais dans la plupart des cas, le nanisme opère par simple mutation génétique (les parents ne sont pas porteurs et n’ont pas la maladie; ce sont des anomalies chromosomiques qui surviennent spontanément, par hasard).

Ainsi, tout le monde peut avoir un enfant de petite taille. (extrait du site web association Québecoise des personnes de petite taille).

Le nanisme est un handicap reconnu.

La scolarisation :

Le regard des autres, de l’enfance en passant par l’âge adulte, les moqueries sont le plus dur à supporter. Sauf que personne n’est à l’abris de mettre au monde un enfant de petite taille. Nous ne répèterons jamais assez on né pas forcément handicapé, mais on le devient ! La première confrontation avec le monde extérieur passe souvent par l’école, il s’agit d’une étape déterminante dans le processus de socialisation.

L’enfant doit prendre conscience que, bien qu’il soit petit, il est intellectuellement normal et qu’un nombre grandissant de personnes de petite taille complètent des études supérieures. Les problèmes mnémoniques parfois soulignés chez les enfants de petite taille seraient expliqués par les efforts physiques constants créés par un environnement non adapté. Il est normal qu’un enfant de petite taille intègre une classe régulière. Nous n’insisterons jamais assez sur le fait que l’enfant, en dépit de sa taille, est apte à vivre une vie tout à fait normale. L’inclusion professionnelle : La plupart des métiers et des professions sont accessibles aux personnes de petite taille. Toutefois, celles-ci devront éviter de choisir un travail exigeant de grands déplacements ou une force musculaire importante. On retrouve des personnes de petite taille exerçant divers métiers : comptable, téléphoniste, psychologue, orienteur, microbiologiste, évaluateur, animateur, orthopédagogue et même chauffeur de poids lourds. Le choix professionnel devra s’orienter suivant les goûts, les intérêts et les aptitudes de la personne.

On encouragera fortement la personne de petite taille à poursuivre sa formation académique au niveau universitaire car l’instruction lui facilitera l’accès au marché du travail.

La recherche d’un emploi comporte des difficultés pour tous et les complications sont accrues lorsqu’on est frappé d’une déficience apparente. Il revient, en partie, à la personne de petite taille de prouver ses compétences et de sensibiliser le futur employeur à sa problématique, le nanisme est un handicap peu connu et il n’existe pas encore de traitement efficace pour le soigner. Cependant, des chercheurs ont peut-être trouvé un traitement pour aider la croissance et permettre aux personnes atteintes de grandir. Il a été testé chez des souris, mais il faudra encore un peu de temps pour pouvoir essayer ce remède chez l’homme.

LE HANDICAP MENTAL :

Les parents d’un enfant handicapé mental rencontre les mêmes problèmes que les parents d’un enfant handicapé autiste sur le plan de la défaillance de l’Etat.

Cependant s’il est commun à ce qu’il nécessite parfois que l’un des deux parents doit arrêter d’exercer son métier pour s’occuper de son enfant, il s’avère que l’enfant handicapé mental, dans la plus part des cas ne pourra pas suivre une scolarité en école publique. Il a besoin d’un milieu médicalisé qu’offre les IME.

Le problème de scolarisation en fonction de son handicap n’empêche pas forcément lors du plus jeune âge la scolarisation en milieu public. En revanche, l’enfant handicapé mental vit mal sont adolescence surtout au moment où les hormones le travaille. Cette période est assez mal vécu pour les enfants l’est aussi pour les parents où un placement en milieu médicalisé s’avère absolument nécessaire.

La principale inquiétude des parents est le devenir de cet enfant à l’âge adulte lorsque les deux parents seront décédés.

Un travail de réflexion sur ce sujet est nécessaire et urgent !

En abordant ces sujets, on a aussi à l’esprit notre vieillesse.

Qu’est ce qui nous attend ? Serons nous capable de vivre seul ? Où pourra t-on s’occuper de nous si nous devenons sénile?

Pour OMEGA HANDICAP L’autisme, le handicap mental, le nanisme, sont des maladies dont de nombreux enfants et adultes sont atteint en France et dans le monde. Ils sont aussi l’origine de nombreuses moqueries de part les enfants à l’école, mais aussi des adultes qui ne montrent pas l’exemple à leurs enfants et petits enfants. Elles sont intolérables de la part d’un personnage politique ! Car lui est coupable de fait, le fait de n’avoir pas agit ou faire agir pour améliorer la vie de ses personnes, ne pas avoir financer la recherche pour trouver des médicaments pour enrayer les maladies, la liste des manquements est longue !

Nous pensons que 170 établissements de Type IME et ESAT doivent être construits par an et doter des personnels qualifiés necessaires. Tout Hôpital implanté sur une aire permettant un parc de promenade et de l’espace autour de lui doit pouvoir acquérir les bâtiments ou terrains pour permettre la construction d’un grand centre dont l’hôpital en sera le soutien central. Ce centre devrait comporter une grande maison de répits, des studios destinés aux personnes âgés vivant seule mais ayant besoins de soins, un hôtel médical comprenant des chambres pré-médicalisé pour des enfants handicapés mentaux ou autres ayant besoins de vivre en milieu médicalisé, un réfectoire, des salles de cours. ce complexe comprendra aussi un centre d’aide au travail qui aura en charge une laverie industrielle, divers ateliers de confections, et de fabrication de pièces mécaniques en fonction de contrat passer avec des entreprises extérieures. Il devra être équipé en outre de salles de projections et d’espaces de réunion surveillés par vidéos. Ce complexe vise à regrouper sur un même site. Le but bien entendu visant à optimiser les soins et la croisée des générations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *